Le verdict pour les propos homophobes tenus lors du 1er mariage gay a été prononcé. Le jeune homme poursuivi écope de 2 mois avec sursis et doit verser 5 200 euros de dommages et intérêts, dont 3 800 euros aux mariés. 

 

Lorsdu premier mariage gay célébré à Montpellier, le 29 mai dernier,un jeune homme s’était écrié « les pédés dehors, les pédésont en veut pas » à l’arrivée des mariés Brunoet Vincent Boileau-Autin . Un policier témoin l’avait alorsinterpellé.

Danscette affaire, la Cour d’Appel de Montpellier a reconnu l’auteurcoupable d’injures publiques à caractère homophobe et l’a ainsicondamné à 2mois avec sursis et 5 200 euros de dommages et intérêts, dont 3 800euros aux mariés.   

Laisser un commentaire