18 juillet 2019 à 23h15 Montpellier (34), une championne de la croissance paradoxale par Rédaction ToutMontpellier

Montpellier (34), une championne de la croissance paradoxale

Les secteurs qui recrutent à Montpellier (34)

Dans un contexte de décélération sensible de la croissance en France en 2018 malgré une augmentation du PIB (1,7 %), le ralentissement de l’Occitanie était plus modéré avec une progression de 0,9 % sur la même période après + 1,5 % en 2017. Cette dynamique se confirmait en mars dernier, au parc des expositions de ville de Montpellier qui accueillait le salon Taf (Travail avenir formation). Organisé par Occitanie/Pyrénées Méditerranée, en partenariat avec Pôle Emploi et l’Association régionale des missions locales, le salon proposait cinq mille postes à pourvoir dans les entreprises de Montpellier et sa région, dont la moitié était en CDI.

Montpellier et sa région : championnes de la croissance

Ville d’art et d’histoire, préfecture du département de l’Hérault, Montpellier (34) est la deuxième ville la plus peuplée de la région Occitanie, juste après Toulouse (31). Elle est aussi la septième ville étudiante de France.
Favorisée par son climat méditerranéen, celle qui que l’on nomme « la Surdouée » depuis les années 90 — elle fut baptisée ainsi à l’occasion d’une campagne de pub initiée par Georges Frêche, son maire le plus charismatique —, connaît une envolée de création d’emplois. Cette dynamique de marché et des entreprises de Montpellier conforte la reprise entamée depuis le second semestre 2016. Non démentie à ce jour, elle permet à Montpellier et à sa région de compter parmi les métropoles championnes de la croissance, selon la récente étude Insee publiée en février 2019 et mise à jour en juin dernier. L’emploi et la création d’entreprises à Montpellier y sont en augmentation quand les défaillances d’entreprises montpelliéraines et environs sont à la baisse.

 

Les secteurs les plus porteurs à Montpellier et sa région

Si pour l’année 2018, les chiffres transmis par Pôle Emploi étaient très encourageants, ils le restent sur le premier semestre 2019. En effet, à l’occasion de la présentation des statistiques et indicateurs du bassin d’emploi de la ville, l’établissement public de recrutement met clairement en exergue une tendance haussière des offres d’emplois proposées par les entreprises de Montpellier et sa région entre janvier à fin mars 2019, comparativement à la même période sur 2018. Au cours du mois de mars « 4 280 offres enregistrées, dont 63 % d’offres durables et 37 % d’offres de moins de 6 mois. Soit +9,5 % sur un an ».

Profils des emplois proposés par les entreprises de Montpellier et alentour

Les profils des offres d’emploi proposées par les entreprises de Montpellier et en Occitanie sont particulièrement intéressants :

• 48 % des emplois concernent des contrats à durée indéterminée (soit une hausse de 1,7 %) ,
• 40 % des contrats de travail sont relatifs à des postes d’employés qualifiés,
• 53 % des emplois sont proposés par des entreprises de Montpellier et alentour ayant moins de 10 salariés,
• 63 % des offres d’emploi sont dans les services, hors les établissements de travail temporaire (ETT).

Secteurs les plus porteurs dans le bassin de Montpellier à fin mars 2019

On dénombre 42 581 projets de recrutement en cumul sur les 12 derniers mois dans le bassin de Montpellier. Parmi eux, des secteurs connaissent une forte progression :

• Agriculture et pêche, espaces verts, soins aux animaux (+19,1 %)
• Arts et Façonnage d’ouvrages d’art (+25 %)
• Banque, assurance, immobilier (+13,8 %)
• Construction, bâtiment et travaux publics (+9,3 %)
• Installation et maintenance (+15,6 %)

Métiers les plus recherchés par les entreprises de Montpellier à fin mars 2019

L’étude de Pôle Emploi indique également que « vingt métiers concentrent 43 % des offres d’emploi » qu’elle a collectées.
Les premiers sont principalement dans le domaine des services à la personne et à la collectivité, métiers non saisonniers, alors même que ce secteur perd 6,7 % d’offres d’emploi sur les 12 derniers mois.

• Assistance auprès d’enfants, soit 5 % avec 2255 offres
• Assistance auprès d’adultes, soit 4 % avec 1763 offres
• Services domestiques, soit 4 % avec 1496 offres
• Personnel de cuisine, soit 3 % avec 1419 offres
• Service en restauration, soit 3 % avec 1107 offresoffre résidentielle occitanie

• Comptabilité, soit 2 % avec 1057 offres

La saisonnalité des offres des entreprises de Montpellier et environs

Il est à noter que le nombre des offres d’emploi change en fonction des périodes de l’année : l’effet saisonnier des offres peut donc être plus ou moins conséquent.

Une dynamique en demi-teinte

Nous l’avons vu le marché de l’emploi et les offres proposées par les entreprises de Montpellier et sa région sont très contrastées. De fait, la dynamique de ce bassin d’emploi est à nuancer.

« Le taux de chômage ne baisse que très faiblement et concerne 10,3 % de la population active en fin d’année. Les créations d’emplois se concentrent dans les deux départements qui abritent les métropoles de la région : les deux tiers en Haute-Garonne (31) qui tire son épingle du jeu, en particulier grâce au dynamisme de la filière aéronautique et spatiale, et un quart dans l’Hérault (34) où la croissance de l’emploi ralentit nettement », rappelle François Hild de l’Insee .

Il existe donc un paradoxe régional, souvent évoqué lors du Taf et confirmé par les chiffres de l’Insee de février 2019 et de Pôle Emploi. Alors même que la création d’emplois est forte, le chômage augmente (+2,8 % sur un an à fin mars 2019) et près de 3000 postes restent en souffrance faute de candidats.
Comment expliquer le dynamisme de ce marché de l’emploi avec un chômage élevé, dont la progression est deux fois plus importante qu’en France métropolitaine ?

1. Une croissance non immédiate

L’Insee explique cette impossibilité à enrayer le chômage grâce aux nouveaux emplois créés par le fait que ces derniers restent insuffisants au regard de l’augmentation simultanée de la population active. En effet, l’Occitanie et Montpellier ont une offre résidentielle si attractive qu’elle capte des actifs, ce qui génère des nouveaux besoins, donc des emplois et de la croissance. Toutefois, celle-ci n’est pas « immédiate et suffisante pour insérer rapidement tous les nouveaux actifs dans l’emploi. »

2. L’employabilité des seniors

Deuxième facteur d’explication : la progression de l’activité des seniors. Les mesures visant à les maintenir sur le marché du travail conduisent à une hausse du taux d’emploi des seniors, mais aussi d’une hausse de leur taux de chômage.

3. Le renouvellement des générations en âge de travailler

Dernier facteur d’explication, toujours selon l’Insee, le renouvellement des générations en âge de travailler qui contribue aussi à la hausse de la population active, mais dans une moindre mesure.

Pour conclure, Montpellier et la région Occitanie font preuve de résilience dans un contexte national marqué par le ralentissement. Les recrutements des entreprises de Montpellier continuent de progresser, notamment les CDI, malgré un repli du secteur touristique. De plus, elles bénéficient de conditions favorables pour financer leurs investissements grâce à la hausse des encours alloués aux entreprises de Montpellier et en région Occitanie plus forte que sur l’ensemble de la France métropolitaine. De fait, si Montpellier et sa région sont dans une situation paradoxale au regard du chômage, leur dynamique est réelle et se traduit par une baisse des défaillances et des saisines auprès du médiateur de crédit.

Les secteurs les plus porteurs à Montpellier et sa région

Si pour l’année 2018, les chiffres transmis par Pôle Emploi étaient très encourageants, ils le restent sur le premier semestre 2019. En effet, à l’occasion de la présentation des statistiques et indicateurs du bassin d’emploi de la ville, l’établissement public de recrutement met clairement en exergue une tendance haussière des offres d’emplois proposées par les entreprises de Montpellier et sa région entre janvier à fin mars 2019, comparativement à la même période sur 2018. Au cours du mois de mars « 4 280 offres enregistrées, dont 63 % d’offres durables et 37 % d’offres de moins de 6 mois. Soit +9,5 % sur un an ».

 

Profils des emplois proposés par les entreprises de Montpellier et alentours

Les profils des offres d’emploi proposées par les entreprises de Montpellier et en Occitanie sont particulièrement intéressants :

  • 48 % des emplois concernent des contrats à durée indéterminée (soit une hausse de 1,7 %)[1],
  • 40 % des contrats de travail sont relatifs à des postes d’employés qualifiés,
  • 53 % des emplois sont proposés par des entreprises de Montpellier et alentour ayant moins de 10 salariés,
  • 63 % des offres d’emploi sont dans les services, hors les établissements de travail temporaire (ETT).

 

Secteurs les plus porteurs dans le bassin de Montpellier à fin mars 2019

On dénombre 42 581 projets de recrutement en cumul sur les 12 derniers mois dans le bassin de Montpellier. Parmi eux, des secteurs connaissent une forte progression :

  • Agriculture et pêche, espaces verts, soins aux animaux (+19,1 %)
  • Arts et Façonnage d’ouvrages d’art (+25 %)
  • Banque, assurance, immobilier (+13,8 %)
  • Construction, bâtiment et travaux publics (+9,3 %)
  • Installation et maintenance (+15,6 %)

 

Métiers les plus recherchés par les entreprises de Montpellier à fin mars 2019

L’étude de Pôle Emploi indique également que « vingt métiers concentrent 43 % des offres d’emploi » qu’elle a collectées.

Les premiers sont principalement dans le domaine des services à la personne et à la collectivité, métiers non saisonniers, alors même que ce secteur perd 6,7 % d’offres d’emploi sur les 12 derniers mois.

  • Assistance auprès d’enfants, soit 5 % avec 2255 offres
  • Assistance auprès d’adultes, soit 4 % avec 1763 offres
  • Services domestiques, soit 4 % avec 1496 offres
  • Personnel de cuisine, soit 3 % avec 1419 offres
  • Service en restauration, soit 3 % avec 1107 offres résidentielle Occitanie
  • Comptabilité, soit 2 % avec 1057 offres

 

La saisonnalité des offres des entreprises de Montpellier et environs

Il est à noter que le nombre des offres d’emploi change en fonction des périodes de l’année : l’effet saisonnier des offres peut donc être plus ou moins conséquent.

 

Galerie Photos

A Propos de Rédaction ToutMontpellier

Amoureux de Montpellier, les membres de la rédaction de ToutMontpellier.fr vous tiennent au courant de tout ce qui se passe dans la ville et les alentours.