ToutMontpellier.fr

Michael Delafosse veut instaurer “un vrai bouclier social” pour Montpellier !

7. Elles sont au nombre de sept, les “propositions concrètes” du candidat socialiste, Michael Delafosse pour aider au quotidien les montpelliérains, s’il est élu maire à la fin de l’hiver 2020.

Dynamique, il les présentait ce jeudi 12 décembre, dans les locaux du Club de la Presse à Montpellier. Après avoir rappelé que sa récente proposition de la “gratuité totale des transports en communs sur Montpellier”, représente un coût estimé à “24 millions d’euros”, il a notamment fait part de sa volonté de pouvoir “réguler le coût des loyers et mettre fin à la spéculation que l’on constate actuellement“. Pour y parvenir, l’élu municipal socialiste souhaite donc faire comme “l’ont déjà fait à Lille et à Paris, Anne Hidalgo et Martine Aubry, et instaurer un véritable encadrement des loyers” sur le marché locatif privé sur Montpellier.

Soucieux de favoriser l’égalité des chances pour les plus jeunes, Hervé Martin, indéfectible soutien de Michael Delafosse, a détaillé la volonté du chef de file socialiste de mettre en place un “véritable plan de soutien scolaire laïc et public“. Cela doit permettre de permettre aux écoliers montpelliérains de bénéficier de soutiens scolaires, les mercredis et samedis.

L’objectif visé est simple : permettre aux parents d’élèves de ne plus avoir la nécessité d’avoir recours à des cours privés payants pour réussir leurs années d’études.

Julie Frêche, également présente aux côtés de Michael Delafosse, a pour sa part,  annoncé sa volonté de travailler à la création de “nombreuses épiceries solidaires dans tous les quartiers de la ville” en prenant exemple de celles déjà existantes sur le quartier de la Mosson. Si Michael Delafosse est élu maire, il est prévu que “des locaux soient mis à disposition par la municipalité pour ouvrir ces épiceries-là”, ainsi que la “mise en place d’une plate-forme logistique complète afin d’approvisionner efficacement toutes les futures épiceries créées”, a argumenté la jeune colistière.

Enfin, déplorant le “niveau particulièrement élevé” de la fiscalité actuelle sur Montpellier, Michael Delafosse a réitéré sa forte détermination à financer les propositions qu’il annonce, semaine après semaine, par des “choix budgétaires aussi assumés que transparents“.

Nous souhaitons faire de la rigueur, notre marque de fabrique, dès aujourd’hui et encore plus si nous sommes élus au printemps 2020″, a conclu Michael Delafosse.

Charles Dos Santos

Restaurant Montpellier Autour du Bassin

Publicité