ToutMontpellier.fr
Montpellier : les $heriff sont de retour sur scène avec nouvel album !

Montpellier : les Sheriff sont de retour sur scène avec un nouvel album !

Le vendredi 10 décembre prochain, nous assisterons au retour d’une légende punk bien de chez nous. Après avoir fait la renommée de la scène alternative montpelliéraine durant la fin du siècle dernier aux côtés de feu OTH, les $heriff, souvent désignés comme “les Ramones français”, sortent de leur long sommeil pour un concert évènement à Victoire 2.

Fait suffisamment rare pour être souligné, ce concert marquera la sortie de leur premier album studio depuis 1998 ! Intitulé Grand bombardement tardif, cet opus fraichement pressé sera accompagné d’un show d’une heure trente mêlant nouveaux morceaux et grands classiques. Voilà qui va en rendre nostalgique plus d’un !

Le groupe sera en résidence d’artiste du 8 au 10 novembre 2021 dans la grande salle de Victoire 2 afin de travailler son futur show.

Leur nouveau clip ” Du rock’n’roll dans ma bagnole” est sorti aujourd’hui !

Montpellier : les $heriff sont de retour sur scène avec nouvel album !
Montpellier : les $heriff sont de retour sur scène avec nouvel album !

A PROPOS DES $HERIFF
C’était dit. c’était écrit. c’était la fin. Il fallait Se faire une raison. Les Sheriff avaient explosé Sous le soleil de plomb italien, lors d’une tournée de squats mal famés et bouges sordides, loin des feux de la rampe qu’on leur réservait dans l’Hexagone. Le vingt et unième siècle était encore une chimère et le nom des Sheriff figurait désormais sur la longue liste des groupes qu’on aime et qu’on ne reverrait plus. Mais, comme dans les meilleures sagas, le clap de fin n’en était pas un. Un concert inattendu devant 7 000 personnes à Montpellier avait remis le feu aux poudres sans que personne n’y pense vraiment, n’était-ce pas un concert d’adieu ? Avaient suivi un triple album live et un DVD. Un testament, vraiment ? Non, car en garçons bien élevés, Les Sheriff décidaient bientôt d’écrire une dernière page en allant saluer leurs fans de France et d’ailleurs. Un concert par région, histoire de partir avec élégance et sans regret. On ignorait juste que la France comptait une centaine de régions et qu’après avoir joué autant de fois les mêmes tubes devant trois générations de fans, le démon de la création reviendrait titiller nos cinq pistoleros. Dans le plus grand secret, tout le monde s’est mis au boulot et la rumeur est devenue réalité après un séjour chez Plume, premier compagnon de musique de Seb (batteur d’aujourd’hui) et ancien ingénieur du son d’un album de The Hop La ! (groupe de Manu, batteur d’hier). Les amis toujours.

Mais ces Enfants du passé avaient-ils encore des choses à dire ? Eux qui s’étaient tenus Loin du chaos pendant vingt ans et n’avaient, pour la plupart, Pas de contact avec le rock d’aujourd’hui et connaissaient tout juste celui qui passe Dans la bagnole ? Il semble bien que oui. Avec un combo en partie renouvelé (Ritchie Buzz à la guitare, Manu à la batt… non, pardon à la basse), Les Sheriff reviennent avec douze titres inscrits dans la droite ligne de ce qu’ils étaient au vingtième siècle et confirment qu’ils sont les dignes rejetons des Ramones et d’AC/DC, les neveux des Dickies et d’OTH, les petits-enfants de Chuck Berry et surtout, les solides défenseurs d’un rock’n’roll indémodable.

Si le son s’est durci, les riffs restent toujours aussi précis, la rythmique implacable et l’énergie admirable. Les mélodies font mouche et on les chantera assurément sous la douche. Le collectif apparait plus que jamais soudé et impliqué (en témoigne la diversité des compositeurs)… Côté paroles, Olivier s’y colle, comme toujours, avec, cette fois, une gravité éloignée des plaisanteries juvéniles des années Gougnaf/New Rose, mais un romantisme aussi intact que la jeunesse de ces trentenaires éternels, même pas prisonniers de leurs corps de quinquas qui sont autant de défis au temps qui passe.

Personne n’aurait osé rêver d’un retour sur disque des Sheriff. Pourtant, il est là. Un Grand bombardement tardif en guise de feu d’artifice plutôt qu’un Requiem, fût-il cinq étoiles. Ce come-back des Sheriff, c’est une parenthèse hors du temps qui permet de rêver à des concerts enflammés, une jeunesse retrouvée, de monstrueux refrains scandés tous ensemble dans la noirceur d’une fosse en fusion, une bonne humeur contagieuse pour un groupe qui devrait être financé par la Sécurité sociale. C’est un cadeau tout droit venu de Montpellier, là où tout doit se terminer, mais le plus tard possible quand même. Avant cela, on a encore quelques moments heureux à partager et quelques belles pages à imaginer. C’est dit. C’est écrit. C’est un nouveau début.

Rédaction ToutMontpellier

Amoureux de Montpellier, les membres de la rédaction de ToutMontpellier.fr vous tiennent au courant de tout ce qui se passe dans la ville et les alentours.

Restaurant Montpellier Autour du Bassin

Publicité