Comme nous vous l’annoncions tout à l’heure, un père divorcé d’une cinquantaine d’années est perché en haut de l’Aqueduc des Arceaux. Nous en savons maintenant un peu plus sur ses revendications.

 

Parfaitement lucide selon les autorités sur place (une trentaine de policiers), il s’appelle Fabrice et revendique une rencontre avec un juge dans l’après midi. 

D’après ses propos, il aurait l’autorité parentale depuis 5 ans et dit avoir de grosses difficultés à voir sa fille Marina âgée de dix ans. 

A lire aussi : Montpellier : un père divorcé perché sur l’aqueduc des Arceaux

Laisser un commentaire