Lejeune homme qui avait tenu des propos homophobes lors de l’union de Vincent et Bruno Boileau Autin à été condamné aujourd’hui à deux mois deprison avec sursis. Cette peine tombe le jour d’anniversaire du mariage gay en France,les deux victimes Vincent et Bruno étant les tout premiers homosexuels à s’êtremarié dans le pays à Montpellier. Une peine « exemplaire et symbolique » en lutte contre la banalisation despropos homophobes. 

Laisser un commentaire