03 février 2013 à 11h13 Un Week-end au campus à Montpellier pour s’initier à l’engagement associatif par Philippe Bourguet

Un Week-end au campus à Montpellier pour s’initier à l’engagement associatif

L’université Paul-Valéry a accueilli Week-end au campus. Un rendez-vous pour aider les étudiants dans leurs projets associatifs ou les sensibiliser aux causes humanitaires.

 

 Organisée par deux réseaux associatifs(Animafac et Étudiants & développement) à l’université Paul-Valéry, Week-end au campus estune réunion des associations étudiantes de larégion. Le but est de partager les expériences de chacune d’entre elles et de les faire découvrir aux étudiants intéresséspar l’engagement associatif ou humanitaire.

Parmi les ateliers de formation, celui tenu par la Cimade montrait concrètement le parcours d’un migrant. A l’entrée de la salle, chaque participant devait choisir une des feuilles correspondant à une personne souhaitant venir en France pour diverses raisons (familial,études, travail…). Ensuite, le « migrant » se rend dans la salle où se trouve le « consulat »,la « préfecture », la « police » ou le « centre de rétention ». Chacune de ces institutions étant incarnée par des membres de l’association. Ces derniers vont guider le participant vers les démarches qu’il doit réaliserpour obtenir son titre de séjour. Et comme dans la réalité, le sort de chacun des personnagesdiffère selon sa situation.

Les membres d’Étudiants et Développement ont quantà eux animer l’atelier « Comment rédiger un programme desolidarité international ». Chaque groupe se voit distribuerun projet fictif et doit analyser sa crédibilité etrelever ses failles. « Notre objectif est de donner lesoutils aux jeunes qui veulent s’engager dans une association pourdévelopper leur projet » explique Ariane, membre d’Étudiants& Développement. Martin et Tité, étudiantsrwandais à Bordeaux ont participé à l’atelier « car nous sommesdans une association de promotion de la démocratie dans notre pays.Cet atelier nous a permis d’éclaircir ce que l’on a appris, de voir où l’on commet le plus souvent des erreurs etd’améliorer la présentation de notre projet. »

Galerie Photos

A Propos de Philippe Bourguet