24 janvier 2013 à 19h17 Salon Créativa de Montpellier ouvre ses portes avec gourmandise par Philippe Bourguet

Salon Créativa de Montpellier ouvre ses portes avec gourmandise

La onzième édition du salon Créativa au Parc des Expositions a ouvert ses portes jusqu’à dimanche. Tour d’horizon des tendances de l’année dans l’univers des loisirs créatifs.

 

Salon généraliste desloisirs créatifs, Créativa est devenu incontournable pour lespassionnés. 16 000 visiteurs sont attendus durant les quatre jours. Cette caverne d’Ali Baba des idées propose desstands exposant au public des matériaux pour pratiquer, des ateliers de démonstration pour s’initier auxtechniques de création et des expositions.

La foule présente dès ce premier jour atteste du succès des loisirs créatifs. Un public exigeant, connaisseur et plutôt féminin qui reste en moyenne 5 heures sur le Salon comme Marieet Sylvie, éducatrices de 37 et 45 ans : « Nous venons chaque année depuis 5 ans pour passer un bonmoment, regarder ce qui existe et acheter si on craque. Nos passions ce sont la couture et la broderie. Et on rencontre des gens passionnés. » Broderie, gastronomie, bijouterie, collage, foulards,perles, dessins… le salon est une véritable pépinière d’esthétisme, de couleurs et de formes. Un bonheur pour les yeux et parfois le nez quand on passe devant un stand gastronomique.

Lephénomène du moment demeure la cuisine créative avec le cupcake  « tendance dechez tendance » selonHélène Sandapa animatrice d’un atelier. Ce gâteau américain, considéré comme celui de la ménagère, est apparu dans les années 50. La mode du cupcake a débarqué en France il y a cinq ans. Depuis l’année dernière, on peut en trouver facilement à Montpellier. 50% déco, 50% cuisine, il consiste enla conception d’un gâteau individuel personnalisable, que ce soit auniveau de la base (yaourt, quatre-quarts…), du glaçage(crème au beurre, meringue…) ou de la décoration bien évidemment.

La qualité principale du Salon Créativa pour Danièle, 61 ans, est que « toutes les activitésmanuelles que je pratique sont représentéesJ’étais venue ily a deux ans et j’attendais un peu que le salon se renouvelle. On y trouve toujours de quoi acheter comme des impressions sur verre ».Seul bémol : « il y a un peu trop de bijoux et de patchwork ».

Parmi tous les objets que l’on peut débusquer, on notera la lampe puzzle coloré. Vendue en kit de 30 pièces identiques, la lampe que l’on monte soi-même peut prendre plusieurs formes. Le concept existait seulement en blanc. Il est désormais possible de choisir les couleurs et d’augmenterainsi le potentiel créatif. « Ladifficulté, c’est de trouver la couleur qui va avec votreintérieur » nous explique Guy, 57 ans, qui tient le stand.

En quittant le salon on croise Antonio,peintre de 82 ans repartant déçu car bredouille : « je suis venude Béziers pour voir des cadres, des toiles et surtout pour chercherdes tubes de peintures moins chères ». Le Salon Créativa est un terrain de jeu vaste et riche qui ne peut contenter tout le monde mais qui satisfera le plus grand nombre. Surtout les amateurs de chasse au trésor.

Galerie Photos

A Propos de Philippe Bourguet