20 octobre 2014 à 16h40 MONTPELLIER : FOOT – MHSC : SÉVÈRE DÉFAITE FACE À L’OL ! par Romain34

MONTPELLIER : FOOT – MHSC : SÉVÈRE DÉFAITE FACE À L’OL !

LE MHSC S’EST LOURDEMENT INCLINÉ EN CE DIMANCHE SOIR FACE À L’OL. UNE SÉVÈRE DÉFAITE QUI NE REFLÈTE PAS VRAIMENT LA PRESTATION DES PAILLADINS. (5-1)

 


LYON 5-1 MHSC

En clôture de la dixième journée de ligue1, le MHSC se déplaçait à Gerland pour tenter de ramener un bon résultat. Cematch aurait du initialement se jouer à la Mosson mais comme vous le savez leStade de la Mosson a été dévasté par les intempéries. L’OL a donc accepté uneinversion des matchs dans une logique sportive, un bon geste à souligner. Latâche ne s’annonçait pas facile face à une équipe qui reste sur de bonnesprestations. Dès les premières minutes le match est rythmé, les deux équipes neferment pas le jeu et c’est le MHSC qui se procure la première occasion avec Lucas(BARRIOS) qui s’en va seul au butmais qui manque de précision en plaçant son extérieur du droit juste à côté dupoteau. Typiquement le genre d’action qu’il ne faut pas rater face à une équipede la qualité de l’OL. Emmené par un trio offensif dantesque (Gourcuff,Lacazette, Fekir), Lyon réagit et profite de certaines largesses défensives.Geoffrey (JOURDREN) est à la paradeà la vingt-neuvième minute et il faut un Daniel (CONGRE) inspiré pour enlever le ballon qui retombe dans les piedsde Lacazette. Le MHSC réplique à son tour, et sur un centre de Daniel (CONGRE), Lucas (BARRIOS) ne peut ajuster sa tête. Effectivement Bisevac contre leballon de la main, une action qui aurait pu valoir un pénalty. C’est finalementl’OL qui va trouver la faille à la trente-cinquième minute, suite à un tir deLacazette contré par Abdé (EL KAOUTARI),le ballon retombe dans les pieds de Gourcuff qui n’a plus qu’à ajuster Geoffrey(JOURDREN). Difficile à avaler pourle MHSC qui a fournit jusque là beaucoup d’efforts. Comme si ça ne suffisaitpas, l’OL va en plus doubler la mise avec Fekir qui peut partir dans le dos deDaniel (CONGRE) pour tromperGeoffrey (JOURDREN) d’un piquéimparable. En manque de confiance offensivement on se demande comment lespailladins vont pouvoir inverser la tendance. Sans un Geoffrey (JOURDREN) inspiré en cette fin depremière mi-temps la note aurait pu être encore plus salée à la pause.

A la reprise, Rolland (COURBIS) effectue deux changements avec les entrées de Souleymane (CAMARA) et Victor Hugo (MONTANO). Une décision résolumentoffensive pour tenter de revenir dans le match. Alors que l’espoir est encorepermis, Gourcuff bien servi par Jallet légèrement en position de hors-jeu peutenterrer un peu plus les pailladins. La défense est dépassée par une attaquelyonnaise de feu. Cependant, le MHSC n’abdique pas et Siaka (TIENE) peut réduire la marque suite àun magnifique coup-franc dont il a le secret. Il faut alors rapidement marquerun second but pour faire douter l’OL d’autant que Victor Hugo (MONTANO) est à deux doigts de reprendreun coup-franc d’Anthony (MOUNIER)dévié par le gardien lyonnais. Le MHSC domine clairement les débats et manquede belles occasions, Kévin (BERIGAUD)ne parvient pas à ajuster sa tête sur un bon centre d’Anthony (MOUNIER). Trop d’occasions gâchées faceà une équipe d’un réalisme offensif exceptionnel. Les lyonnais sont fébriles etfont de nombreuses fautes, des fautes grossières qui se voient sanctionnées decartons jaunes. Ils peuvent d’ailleurs s’estimer heureux puisqu’à deux ou troisreprises le rouge n’aurait pas été un abus, comme sur cet attentat de Lacazettesur Souleymane (CAMARA) à vingtminutes du terme. Un tacle méchant et absolument pas maîtrisé, on se demande d’ailleursencore comment le joueur lyonnais a pu terminer le match. Umtiti aurait luiaussi pu être expulsé, coupable d’une semelle violente sur Daniel (CONGRE). Une véritable boucherie etpourtant Lyon est toujours à onze sur le terrain, une énigme qui restera unmystère. En plus de cela sur un contre, Lacazette va aggraver la marque etsceller le sort de cette rencontre définitivement. Les pailladins avec touteleur bonne volonté craquent en fin de match. Il faut dire qu’avec le contexteactuel, un manque de chance sur ce match et un arbitrage très concilient pourles locaux cela fait beaucoup. Malbranque ira lui aussi de son but pour porterle score à cinq buts à un. Le score aurait pu être encore plus lourd maisGeoffrey (JOURDREN) est à la paradeà plusieurs reprises. Une fin de match douloureuse et un score qui au final estsévère pour le MHSC, bien trop sévère alors que la copie rendue est loin d’êtreà jeter. Il faudra se relever de ce coup de massue dès le prochain match. Lespailladins ont encaissé autant de buts que lors des neuf premières journées.

L’essentiel :Une sévère défaite à l’arrivée pour le MHSC quiaurait mérité bien mieux. Il faut dire que l’équipe de l’OL a étéexceptionnelle dans le jeu et qu’elle est en pleine forme. Cependant lespailladins avaient les arguments pour faire quelque chose à Gerland. Il auramanqué comme d’habitude ce réalisme offensif et malheureusement, la défense sisouvent irréprochable a craqué face à un trio offensif de choc. Le match a étéd’un très bon niveau mais le résultat est flatteur pour les lyonnais et très durpour le MHSC. Contrairement aux pailladins l’OL a su être réaliste et profiterdes largesses défensives d’une arrière garde trop souvent dépassée. Il fautdire aussi que l’arbitrage n’a pas été à l’avantage des hommes de Rolland (COURBIS) contrairement aux locaux. L’OlympiqueLyonnais a réussi deux prouesses, celle de réaliser un match de très hautniveau incontestablement et celle de terminer ce match à onze. Les pailladinsdevront se relever après cette gifle qui on l’espère, ne va pas laissertrop  de traces.

Le MHSC bascule dans la deuxième partie de tableau àla 11e place (14 points), la différence de buts a pris un sacrécoup. Il faudra aller faire un bon résultat à REIMS pour revenir dans lesobjectifs, la 10e place est en effet elle aussi à 14 points.

Prochain match : Stade de Reims – Montpellier HSC,le 25 Octobre à 20h00.


Multimédia :



Avertissement(s): Daniel CONGRE (27e), Jonas MARTIN (49e) et AbdelhamidEL KAOUTARI (55e) à Montpellier.

Expulsion(s):/

Stade : StadeMunicipal de Gerland.

Spectateurs: 35 688.

Arbitre : BartolomeuVARELA.

But(s): Yoann GOUCUFF(36e, 47e), Nabil FEKIR (38e), AlexandreLACAZETTE (82e) et Steed MALBRANQUE (88e) pour Lyon.Siaka TIENE (54e) pour Montpellier.

Statistiques :

56

Possessions (%)

44

20

Tirs

11

11

Tirs cadrés

3

84

Passes réussies (%)

76

3

Hors-jeux

0

7

Corners

6

16

Centres

22

18

Fautes

11

6

Cartons jaunes

3

0

Cartons rouges

0

Classement: 

Position Evolution Club Pts J G N P Bp Bc Diff.
1 Position identique  Olympique de Marseille 25 10 8 1 1 25 8 +17
2 Progression au classement  Paris Saint-Germain 18 10 4 6 0 18 7 +11
3 Regression au classement  Girondins de Bordeaux 18 10 5 3 2 16 10 +6
4 Progression au classement  Olympique Lyonnais 17 10 5 2 3 20 9 +11
5 Progression au classement  AS Saint-Etienne 17 10 5 2 3 10 10 0
6 Regression au classement  FC Nantes 16 10 4 4 2 8 7 +1
7 Progression au classement  FC Metz 15 10 4 3 3 10 9 +1
8 Regression au classement  LOSC Lille 15 10 4 3 3 8 7 +1
9 Regression au classement  Toulouse FC 14 10 4 2 4 13 13 0
10 Progression au classement  AS Monaco 14 10 4 2 4 10 11 -1
11 Regression au classement  Montpellier Hérault SC 14 10 4 2 4 9 10 -1
12 Regression au classement  OGC Nice 14 10 4 2 4 9 13 -4
13 Regression au classement  Stade Rennais FC 12 10 3 3 4 11 13 -2
14 Progression au classement  Stade de Reims 11 10 3 2 5 10 20 -10
15 Regression au classement  FC Lorient 10 10 3 1 6 8 12 -4
16 Progression au classement  SC Bastia 10 10 2 4 4 8 13 -5
17 Regression au classement  Evian TG FC 10 10 3 1 6 11 18 -7
18 Regression au classement  SM Caen 9 10 2 3 5 10 11 -1
19 Progression au classement  EA Guingamp 9 10 3 0 7 6 14 -8
20 Regression au classement  RC Lens 8 10 2 2 6 8 13 -5

RB.

Galerie Photos

A Propos de Romain34