08 février 2013 à 14h29 « Les insatiables » une exposition franco-québécoise à l’Esma de Montpellier par Philippe Bourguet

« Les insatiables » une exposition franco-québécoise à l’Esma de Montpellier

Fruit d’une collaboration entre étudiants français et québécois, « Les insatiables » est à voir à l’Esma de Montpellier jusqu’au 12 mars prochain.

 

 Mettre en valeur les regardsdifférents des photographes mais aussi les différentes réalitésde chaque continent, tel est le credo de l’exposition « Lesinsatiables » présentée jusqu’au 12 mars à l’Esma (École supérieure des métiers artistiques) de Montpellier

Deux élèves del’école se sont associés avec deux étudiants québécois du Cégep de Matane, une institution d’enseignement supérieur. Un partenariat entre les deux écoles qui dure depuis 3 ans. « Nous nous sommes lancés dans cette coopération au hasardd’une rencontre informelle lors d’un salon d’orientation. Ils étaientà la recherche d’un partenaire, nous nous sommes dit pourquoi pas ! »explique le secrétaire général de l’école.

L’exposition se divise en deux parties : le rez-de-chaussée de l’enceinte est consacré au thème « les passionnés » et le premier étage à celui « des artisans ». 

La partie « les passionnés » propose des clichés sur la jeune génération à travers leurs passions et leur innocence. Il s’agit de mettre en avant lesproblématiques liées à l’identité, la différence, ou lapersonnalité. 

A l’étage se trouvent des photos d’artisans, des passionnés du travailmanuel,vivant dans un univers de créativité. L’objectif est de mettre en lumière l’authenticité de la création d’objetunique. 

Pour Renaud, ancien élève de l’école qui a participé aux prises de vue , l’idée « c’est surtout derencontrer des gens, raconter une histoire aveceux, leur passion, leur vécu, ce qui les intéresse dans leurpays. Nous étions divisés en deux groupes avec à chaque fois un québécois et un français. Chaque équipe travaillait sur un thème bien précis« .

Un de ses anciens professeurs en profitepour donner son avis sur l’exposition : « Avec ces images, on peut faire de la pub ou du reportage. Il n’y a pasde vulgarité, pas de provoc gratuite, j’aime bien« .

L’exposition est ouverte au public dulundi au vendredi de 9h à 18h.  

Galerie Photos

A Propos de Philippe Bourguet