21 juillet 2015 à 15h56 Hérault : 1ères restrictions d’eau par Mylene Colmon

Hérault : 1ères restrictions d’eau

L’absence de pluie et les fortes chaleurs ont pour conséquence la diminution globale des ressources en eau,  notamment pour le secteur du bassin versant de l’Orb. Ainsi suite à la réunion du 16 juillet 2015 du comité sécheresse en charge de la surveillance de la ressource en eau, le préfet de l’Hérault a décidé de mettre en place certaines restrictions.

 

Cespremières restrictions concernent les affluents de l’Orb exceptéle fleuve Orbqui bénéficie du réalimentation issue du barrage situé à Avèneet qui permet de garantir le niveau d’eau. Lesprincipales mesures sont l’interdiction 24h/24h duremplissage des piscines privées, le lavage des véhicules en dehorsdes stations professionnelles, le fonctionnement des bornes etfontaines en circuit ouvert ; l’interdictionde 8h à 20h del’arrosage des terrains de sports, des golfs, des jardins, despelouses et espaces verts publics et privés. Toute infraction estpassible d’une contravention de 5ème classe de 1500 € ou de 3000€ en cas de récidive.

Unevigilance sur l’ensemble du reste du département excepté lebassin versant de l’Agout est également recommandé. Surces secteurs, il est nécessaire d’être particulièrement vigilantsur les consommations en eau afin d’anticiper et d’éviter unesituation qui pourrait conduire à des restrictions. Il est doncdemandé auxcollectivités de surveiller l’état de leurs ressources en eaupotable et de limiter leurs consommations (arrosageespaces verts, lavage voiries…). Par ailleurs, elles doivents’assurer du bon fonctionnement de leurs systèmes d’assainissementafin de ne pas aggraver les risques d’altération de la qualitébiologique des cours d’eau. Mais aussi àchacun d’être économe dans ses consommations individuellesen adoptant des pratiques raisonnées (limiter le remplissage despiscines, l’arrosage des jardins, les lavages divers, préférerles douches aux bains…).

Pour en savoir plus, rendez-vous sur herault.gouv 

Galerie Photos

A Propos de Mylene Colmon