09 août 2013 à 11h20 Découvrez Montpellier à travers 12 000 ans d’Histoire par Johane Gely

Découvrez Montpellier à travers 12 000 ans d’Histoire

Chargé d’Histoire, foulé par les premiers Hommes, carrefour des civilisations méditerranéennes, bassin culturel bouillonnant, le territoire de Montpellier et ses alentours s’est bâti au fil des siècles un patrimoine archéologique et historique d’une richesse considérable.

 

Avec la mise en place de tarifs réduits dans les musées partenaires surprésentation d’un billet d’entrée d’un des musées du réseau, c’est un véritablecircuit à travers les âges qui est proposé aux visiteurs, l’occasion cet étépour les familles de marcher sur les traces des civilisations qui ont façonnéce territoire au fil du temps.

Liste desmusées du circuit :

Musée du Pic St Loup – La Préhistoire pour tous : installé dans une belle demeure duvillage médiéval des Matelles, le musée offre un large panorama de l’histoirelocale, grâce aux collections de l’archéologue Pierre Pannoux (poteries,parures et lames de poignards en silex jaspé). Fermé pour travaux en2013. 

Musée et site archéologique d’Ambrussum – Balade romaine : le musée du site retrace l’histoired’Ambrussum, des premières occupations par l’Homme aux fouilles archéologiquesmenées jusqu’à aujourd’hui. La salle d’exposition permanente, toute enlongueur, symbolise une voie pavée.

Site archéologique Lattara-musée Henri Prades deMontpellier Agglomération – Un port gaulois : située au bord du Lez, Lattes (l’antique Lattara) futun port lagunaire important de la Méditerranée occidentale occupé du VIe siècleavant notre ère au IIIe siècle de notre ère. Le musée, mitoyen du sitearchéologique, témoigne de la vie quotidienne à Lattara. Visites du sitearchéologique tout le mois d’août à 10h.

Musée municipal d’archéologie Paul Soyris deMurviel-lès-Montpellier – Une agglomération antique aux portes de Montpellier : musée de site qui présente lescollections archéologiques issues des fouilles anciennes et récentes surl’agglomération antique du Castellas.

Musée de site gallo-romain – Villa gallo-romaine deLoupian : le musée etle site archéologique présentent un domaine viticole gallo-romain. L’espacemuséographique présente les six siècles d’histoire du site et de son activitééconomique.

Argileum la maison de la poterie à Saint-Jean-de-Fos -Entrez dans l’atelier du potier : au cœur du Grand Site de France, «Saint-Guilhem-le-Désert/gorges de l’Hérault », un parcours unique et vivant ausein d’un authentique atelier du XIXe siècle remarquablement préservé. Àdécouvrir, également, la collection municipale, constituée de pièces de poteriede Saint-Jean-de-Fos inscrite au titre des Monuments historiques.

Musée des moulages – Une collection unique : le musée des moulages del’université Paul Valéry expose des collections parmi les plus riches de France: sculptures antiques rassemblées dans les années 1880-1890, sculpturesmédiévales de la collection Didelot. Fermé en été 2013.

Musée languedocien société archéologique de Montpellier -Un moment d’éternité :installé dans la première demeure historique de Montpellier, palais d’apparatroyal d’époque Louis XIV, musée d’art, d’histoire et des civilisationsméditerranéennes, le Musée Languedocien est réputé pour la variété etl’immensité de ses collections qui comptent nombre de chefs-d’œuvre de touteépoque.

Musée de l’histoire de Montpellier (Xe-XVIe s.) crypte deNotre-Dame des tables – parcours muséographique de la ville de Montpellier : situé sous l’actuelle place JeanJaurès, dans les soubassements de l’ancienne église de Notre-Dame des Tables,ce musée retrace l’histoire de Montpellier à travers celle de l’église, enutilisant des animations visuelles et sonores, du Moyen-Age à sa destruction àla Révolution Française. Fermé en 2013.

Musée du vieux Montpellier – parcours muséographique de laville de Montpellier – Un musée dans un hôtel particulier : installé dans l’Hôtel de Varennes,ce musée présente des collections d’objets très divers liés à l’histoire deMontpellier du Moyen Âge au XXe siècle. Il est situé place Pétrarque, dans unappartement d’un ancien hôtel particulier, décoré de boiseries du XVIIIe, deplafonds à la française, gypseries et bars au sol.

Trésors d’une apothicairerie : l’ensemble historique de laMiséricorde recèle la dernière apothicairerie montpelliéraine encore en place.Depuis le départ des sœurs de la Charité de Saint Vincent de Paul en 2001, celieu de mémoire, classé monument historique, est géré par la Ville deMontpellier.

Le droguier de la faculté de pharmacie : l’école de Pharmacie de Montpellierest créée en 1803 et son droguier s’est enrichi au fil des années grâce à desprofesseurs passionnés, des échanges entre différentes écoles de pharmacie etdes dons anonymes. Les 15 000 échantillons répertoriés par famille botaniqueprésentent un grand intérêt pédagogique mais aussi scientifique et culturel.

Conservatoire d’anatomie de Montpellier : les collections anatomiques se sontconstituées à partir de la fin du XVIIIe siècle avec notamment les inestimablescires de Fontana. Très vite enrichies, ces collections, principalementd’anatomie normale, pathologique et comparée, comprennent des piècesnaturelles, notamment les préparations exigées des étudiants, des modèlespédagogiques en plâtre, carton-pâte, et cire ainsi que des instrumentschirurgicaux. Pour la visite, renseignements à l’office de tourisme deMontpellier.

Renseignement sur http://www.montpellier-agglo.com/museearcheo

Galerie Photos

A Propos de Johane Gely